Ci-gît l’espoir

Dans cette cathédrale devastée,
Pauvre chapelle ebranlée, saccagée,
Raisonnent sourires et souvenirs.

La porte est entrouverte.
Et moi je ne sais si je dois rentrer.
Mes cantiques me soufflent de partir, de m’enfuir.

Un homme assis sur une marche semble prier en silence.
Sa silhouette familière apaise mes blessures.
Mais ai-je le droit de m’approcher pour me soulager ?

Devant mon désarroi,
Il sort de son silence et m’interroge
Qu’es-tu donc venue chercher ?

Ma cathédrale perdue.
Je voudrais qu’elle raisonne en moi.
Qu’elle tambourine et me donne la vie, l’envie.

Que mes morceaux de chair necrosée s’envolent,
Que mes désespoirs perdent mon adresse,
Que mes larmes oublient mes coordonnées GPS…

Regarde.
Si ta cathédrale n’est plus que chapelle.
Il t’appartient d’en bâtir une autre bien plus belle.

Ecoute.
Si tes souvenirs te chantent l’angelus.
Bénis les et invente une histoire qui te rendra infiniment plus riche que Crésus.

Existe.
Ressens chaque instant, chaque mot, chaque sourire.
Telle une bénédiction, il te montre le chemin de l’avenir.

Aime.
Si ton coeur joue la symphonie pour horloge cassée.
Si ta mécanique est en panique.
Si pour l’heure tes ventricules peinent à respirer.
De battre ton coeur ne s’est pas arrêté.

Ci-gît l’espoir.
Le bonheur n’est ni mort, ni enterré.
Il sera là où tu accepteras de le trouver.
Ci-gît l’espoir.
La vie ne sera jamais que ce que l’on en fait.

Publicités

A propos flocva

Ce blog, c'est un peu comme le sac à main d'une femme : c'est le bordel, c'est rouge ou c'est vert et puis parfois un peu noir aussi un peu come la vie, on y trouve de tout, ce qu'on cherche ou ce que l'on ne trouvait pas, c'est anecdotique et parfois drôle, plein de souvenirs ou de miettes, de clés de voiture ou de vieilles photos, c'est plein de questions, plein d'avis sur la question, plein d'humeurs... Et puis c'est plein de gens comme toi qui passent et qui reviendront ou pas, qui s'exprimeront ou pas, un instant dans une vie de celle qui te confirme que Non, elle n'est pas Wonder Woman ! Bonne lecture... ;)
Cet article, publié dans In my dreams, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Ci-gît l’espoir

  1. Txema dit :

    Malgré ce qu’on peut croire c’est plein d’optimisme ce petit texte…
    Bravo Flo !!!!
    Tu me rappelles presque Jeane Manson qui chantait « dans la chapelle de Harlem… », sacré Wonder woman !!!
    Bises

    • flocva dit :

      Jeane Manson, tu parles d’un compliment !!! C’est vrai, c’est plein d’optimisme parce que je le suis…
      Wonder Woman vous salue Monsieur le basque !

  2. philachev dit :

    moi aussi je te sens plus prête à aimer que jamais…

  3. philachev dit :

    (très beau, et bisous)(ça va sans dire)

    • flocva dit :

      Moi je me sens debout et c’est déjà très bien ! La vie ne sera jamais que ce que l’on en fait….right Sir ?!
      Il faudra que nous parlions photos à l’occasion… un défi que l’on m’a lancé 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s